17 MASCULIN – FEMININ SACRE

Photo de Jpbernard Massage Bien Etre Aux Fleurs De Bach.
SUIVEZ VOTRE BONHEUR. TROUVEZ OU IL EST ET N’AYEZ PAS PEUR DE LE SUIVRE.
ying yang
 C’est dans le chakra du coeur que toutes les dualités fusionnent dans l’unité.
La polarité masculin-féminin est fondamentale dans ce monde.
Lorsque leur mariage se produit, beaucoup d’autres polarités s’intègrent aussi en nous.
 

PRENDRE SOIN DE SON FEMININ SACRE

« Imaginez une femme qui croit que c’est juste et bon qu’elle soit une femme.
Une femme qui honore son expérience et raconte ses histoires.
Qui refuse de porter les péchés des autres dans son corps et sa vie.

Imaginez une femme qui a confiance et se respecte elle-même.
Une femme qui écoute ses besoins et désirs.
Qui y répond avec tendresse et grâce.

Imaginez une femme qui reconnaît l’influence du passé sur le présent.
Une femme qui a traversé son passé.
Qui a guéri dans le présent.

Imaginez une femme qui réalise sa propre vie.
Une femme qui exerce, initie et agit en son propre nom.
Qui refuse de se rendre sauf à son soi authentique et sa plus sage voix.

Imaginez une femme qui nomme ses propres dieux.
Une femme qui imagine le divin à son image et à sa ressemblance.
Qui conçoit une spiritualité personnelle pour sa vie quotidienne.

Imaginez une femme amoureuse de son propre corps.
Une femme qui croit que son corps est suffisant, comme il est.
Qui célèbre ses rythmes et cycles comme une ressource exquise.

Imaginez une femme qui honore le corps de la Déesse dans son corps en changement.
Une femme qui célèbre l’accumulation de ses années et sa sagesse.
Qui refuse d’utiliser son énergie vitale pour déguiser les changements de son corps et de sa vie.

Imaginez une femme qui estime les femmes dans sa vie.
Une femme qui s’assoit dans les cercles de femmes.
À qui l’on rappelle la vérité de sa nature quand elle l’oublie.

Imaginez-vous comme cette femme… »

Et la meilleure manière de prendre soin de vous, c’est de prendre un temps pour vous occuper de ce corps si précieux…Un corps trop souvent sollicité, malmené, voire parfois oublié…accumulant nos tensions quotidiennes, nos nuits sans sommeil, nos pensées obsessionnelles…qui se logent dans notre cou, nos épaules…notre dos.

Dans mon lieu « Corps à Coeur », je vous invite à vivre un espace-temps « hors du temps »…Un lieu ou le féminin Sacré est honoré…ou la douleur émotionnelle peut aussi s’exprimer…sans jugement.

Vous faire masser régulièrement est le plus beau cadeau que vous pouvez faire à votre partie féminine , cette partie de vous la plus précieuse !

N’oubliez pas que c’est cette partie de vous, la partie YIN qui vous relie à vous même et aux autres.

Grâce aux bienfaits du massage, vous serez plus Présent, plus Aimant…et plus Conscient.

Namasté

*LE FEMININ ET LE MASCULIN SACRE*

Dans cette dimension, l’énergie féminine symbolise l’Inspiration et le Féminin Sacré est ce « Graal » initiateur et porteur de Vie, comme la Terre est porteur de Vie.
La Terre est notre première Mère et c’est aussi la première femme.

L’énergie masculine amène dans la matière, matérialise, et le Masculin Sacré symbolise la Puissance, soutient et protège la Création. Le Ciel est notre premier Père et c’est aussi le premier Homme.

La fusion intérieure de ces deux énergies crée dans l’Amour l’Essence Divine de chaque être. Toutes les femmes ensembles sont considérées comme Mère d’une nouvelle humanité, l’intégration et l’ancrage du féminin sacré est la clé de cette nouvelle humanité, et elle est également celle du bien-être sacré individuel et collectif.

« L’homme a cru en une hiérarchie là où il n’y a qu’une chaîne unie par l’Amour. Dans la plupart de civilisations ayant gardé l’empreinte des temps anciens et le contact avec la Terre et les éléments, l’énergie féminine est sacrée. La conscience pleinement intégrée du féminin se manifeste par le respect à la Mère Divine, la Source, par la célébration de la déesse mère et par des odes à sa manifestation la plus visible : l’Amour.

Renier le principe féminin en soi revient à se renier soi-même, ce qui engendre conflits intérieurs, mal-être et sentiment de dualité. L’une des représentations de ce féminin sacré est la déesse Shakti, la plus ancienne divinité du panthéon hindou. Le Tantra est d’ailleurs assimilé à la danse de Shiva (le principe masculin) et Shakti, qui favorise le déploiement de la Kundalini.

Au commencement était la Source, le Ciel, la Voûte céleste, l’Infini… d’où émanèrent des pluies de bénédiction…qui se transformèrent en trois purs joyaux : Sagesse, Amour et Énergie…Tel un chaman qui étend ses bras et lève ses mains vers les cieux, recevant des vagues de bénédictions et bénissant le monde… Dressé entre ciel et terre, reliant l’absolu au relatif, canalisant sur les êtres humains une Force nouvelle, un Amour sans limites et une Lumière glorieuse…”

Le Tout est là, au centre de nous-même. Notre cœur bat au rythme du même tambour que celui du cœur de la Terre Mère. Du minéral au végétal, de l’animal à l’humain, de l’elfe à l’archange, le moindre souffle de vie tisse une toile d’amour infinie pour rappeler à l’Homme que nous ne faisons qu’Un.

Nos ancêtres l’ont bien compris et toutes les traditions animistes cultivent encore le dialogue avec les esprits de la Nature ouvrant la porte des Quatre Mondes: minéral, végétal, animal et angélique. »

Texte: 4 éléments thérapie.

Le Féminin sacré épouse le Masculin sacré

Une femme qui incarne le Féminin sacré va “épouser” un homme pour le rendre Roi.

Sur Terre, les relations sacrées ont été bafouées. La femme n’est pas reconnue comme celle qui porte la Déesse Mère. L’homme, non plus n’est pas reconnu comme celui qui porte le Père. Ainsi, le couple sacré c’est celui qui incarne Christ. Il est le couple divin, un révélateur et à la fois un baume pour l’humanité. Il n’est rien d’autre que cela. Donc qu’est-ce qu’il se passe lorsque vous avez à faire à une femme libre ? Celle-ci va naturellement clasher tout ce qui fait référence à la personnalité. Elle va vous dépouiller, vous mettre à nu comme un ver et vous mettre face à votre propre Majesté. Ainsi, l’homme qui au premier abord s’éprend amoureusement de cet oiseau rare est condamné à mourir. Le Féminin sacré est à l’image d’Isis Marie. C’est donc une alchimiste redoutable pour l’ego et en même temps la douceur de la Mère céleste.

Une femme libre est naturellement fidèle à celui qu’elle sert. Elle se donne entièrement à l’autre car l’autre, c’est elle. La relation sacrée est ainsi tournée vers la matière, là où le corps, l’âme et l’esprit ne font plus qu’Un. L’Esprit Saint ou le Féminin sacré honore le temple qui vous abrite, tout en y étant détaché. Vous ne verrez donc jamais une vierge, si je puis dire ainsi divorcer par exemple. Ce sera toujours l’homme qui partira et jamais l’inverse.

Il est donc important de rappeler que la Liberté n’est pas de faire ce que vous voulez, ni de partir là où vous voulez où de quitter votre femme pour une autre parce que vous le voulez. Ce n’est pas cela la Liberté. Nombreux vont déchanter et nombreux vont souffrir parce qu’ils se sont détournés ou fuient justement la relation sacrée. Ils finissent par se réfugier dans l’âme et son histoire, à la quête d’un frère ou d’une soeur qui pourront les combler. Il y a donc le phénomène d’attraction qui se déclenche lors des rencontres d’âme à âme. Cela est vibratoire.

Le Sacré n’a rien à voir avec l’attraction. Bien au contraire. La rencontre avec le Sacré, c’est Ici et Maintenant. Le sacré est en toute chose et en chacun. Il ne dépend donc d’aucune circonstance. Donc si la vie vous présente un homme ou une femme qui aspire à rentrer dans la Relation, c’est que celui-ci ou celle-ci a choisi la voie de la rédemption. Lui ou elle ne le sait pas, c’est l’âme qui appelle l’Esprit.

Vous pouvez donc faire vos adieux à tous vos concepts et à toutes vos habitudes. Très souvent, l’homme finit par partir en courant parce que cet amour et je dirais même, ce bombardement d’amour lui est insupportable et si j’en parle aussi bien, c’est parce que cela est vécu. L’homme en pleine rédemption va vous crier “laisse-moi mourir en paix !”. Mais qui meurt ?

Le Féminin sacré, comme le Masculin sacré est plein. Le Féminin va révéler le Masculin sacré en l’homme. Il ne fait pas de cadeau au mental ego, il le dissout tout bonnement.

A l’inverse, si vous avez à faire mesdames à un Masculin sacré et bien celui-ci aussi va vous dépouiller de toutes vos illusions. Rares sont ces hommes, parce que ici sur cette Terre, le Masculin doit réparation au Féminin. La surface de cette planète a à faire à une énergie patriarcale inversée et dominante. Elle a été contaminée par le manque d’amour, par les jeux de guerre et de pouvoir. Cette énergie inversée à donc corrompu la femme, au sens où elle est elle-même devenue une guerrière ou à l’inverse, un femme incapable de s’affirmer dans sa véritable féminité. L’équilibre des polarités sur Terre est donc une alchimie constante.

Pour répondre à certains qui se leurrent encore, c’est bien beau de disparaître totalement dans l’autre. Quand est-il de la relation au quotidien ? Etes-vous le baume pour vos frères et vos soeurs ? Alimentez-vous le collectif de l’Un ?

Tant que vit en vous un soupçon d’animosité, un soupçon de doute, un soupçon de jugement envers un frère ou une soeur, vous n’êtes pas libres. Alors vous pouvez fuir partout où vous voudrez sur la planète et vous réfugier dans n’importe quelle strate inférieure de la conscience, l’Amour viendra toujours vous rattraper. L’Amour brûle tout ce qui n’est pas amour, tout simplement.

Ainsi Christ vous veut entiers, comme Marie également vous veut entiers. Elle est à la fois notre mère, notre épouse et notre soeur.

Nous sommes Un.

Ainsi, Fils et Filles de Un, je vous salue et vous renvoie à votre divinité, à votre sacré.

Votre soeur, appelée “petite mère” Béatrice Marie.

Source : http://etoileenincarnationjournaldebord.blogvie.com

LE  MARIAGE INTERIEUR ET INTIME ENTRE LE MASCULIN ET LE FEMININ EST UNE AVENTURE ET UN ENGAGEMENT.

Incarner un masculin sain :

Même si extérieurement, nous sommes femmes, intérieurement, nous avons en nous à la fois les aspects masculin et féminin.

La plus part d’entre nous ne sont pas consciemment éveillées à leur masculin intérieur, et pourtant la relation que nous avons à lui est peut être la seule clé vraiment importante pour nous sentir en sécurité dans notre sexualité.

Parce que nous sommes femmes, notre masculin intérieur n’est pas incarné (car nous n’avons pas un corps d’homme), il a tendance à être un aspect plus inconscient de notre être.

Ce masculin intérieur va être modelé et influencé par les croyances et les attitudes des hommes qui nous sont proches : père, frères et amants …

Résultat : ce masculin intérieur va s’accrocher à des attitudes que la culture dans laquelle vous avez grandi approuve… mais qui ne vous servent plus du tout.

Une des façons de s’engager vers un nouveau fonctionnement est de prendre conscience de cette relation intérieure en donnant à votre masculin et à votre féminin : une occasion de dialoguer.

Résultat de recherche d'images pour

Finalement, l’histoire d’amour entre votre masculin intérieur et votre féminin intérieur deviendra si profonde que les deux ne feront plus qu’un, comme deux amants qui deviennent un seul champ d’amour radieux.

C’est une expérience qui est au delà de ce que notre esprit peut comprendre car une fois cette énergie éveillée, là maintenant, il n’y a plus que le silence et l’extrême béatitude de l’Amour sans limites.

En cette période que nous vivons aujourd’hui, il est fondamental de se concentrer sur l’éveil de nos quatre premiers chakras en tant que femmes.

Il est temps pour le féminin de s’éveiller, cela commence en accueillant son énergie sexuelle en une force puissante qui s’infuse dans le chakra du coeur et l’éveille.

Nous devenons dans ce monde des forces pour l’éveil de l’Amour et de la Sagesse non duelle.

VOIR LA BEAUTE

A moins de regarder une personne et de voir la beauté en elle, nous ne pouvons l’aider en rien.

On n’aide pas une personne en isolant ce qui ne va pas chez elle,
ce qui est laid, ce qui est déformé.

Le Christ regardait toutes les personnes qu’il rencontrait,
la prostituée, le voleur, et voyait la beauté cachée en eux.

C’était peut-être une beauté déformée, abîmée, mais elle était néanmoins beauté, et Il faisait en sorte que cette beauté rejaillisse.

C’est ce que nous devons apprendre à faire envers les autres.

Mais, pour y parvenir, il nous faut avant tout avoir un cœur pur,
des intentions pures, l’esprit ouvert, ce qui n’est pas toujours le cas…afin de pouvoir écouter, regarder et voir la beauté cachée.

Chacun de nous est à l’image de Dieu, et chacun de nous est semblable à une icône endommagée.

Mais si l’on nous donnait une icône endommagée par le temps,
par les événements, ou profanée par la haine des hommes,
nous la traiterions avec tendresse, avec révérence, le coeur brisé.

C’est à ce qui reste de sa beauté, et non à ce qui en est perdu,
que nous attacherions de l’importance.

Ainsi, nous devons apprendre à réagir envers chacun…

(Anthony Bloom)

Photo de Jpbernard Massage Bien Etre Aux Fleurs De Bach.

« LETTRE A MON CORPS »

Bonjour mon corps,

C’est à toi que je veux dire aujourd’hui combien je te remercie de m’avoir accompagné…si longtemps sur les chemins de ma vie.

Je ne t’ai pas accordé l’intérêt, l’affection ou plus simplement le respect que tu mérites.

Souvent, je t’ai même maltraité, matraqué de reproches violents, ignoré par des regards indifférents, rejeté avec des silences pleins de doutes.

Tu es le compagnon dont j’ai le plus abusé, que j’ai le plus trahi.

Et aujourd’hui, au mi-temps de ma vie, un peu ému, je te redécouvre avec tes cicatrices secrètes, avec tes lassitudes, avec tes émerveillements et tes possibilités.

Je me surprends, surprends à t’aimer, mon corps, avec des envies de te câliner, de te choyer ou te donner du bon.

J’ai envie de te faire des cadeaux uniques, de dessiner des fleurs et des rivières sur ta peau, de t’offrir du Mozart, de te donner les rayons du soleil et de t’introduire aux rêves des étoiles.

Tout cela à la fois dans l’abondance et le plaisir.

Mon corps, je te suis fidèle.

Oh, non pas malgré moi, mais dans l’acceptation profonde de ton amour.

Oui, j’ai découvert que tu m’aimais, mon corps.

Que tu prenais soins de moi, que tu respectais ma présence.

Combien de violences as-tu affrontées pour me laisser naître, pour me laisser être, pour me laisser grandir avec toi !

Combien d’accidents as-tu traversés pour me sauver la vie !

Mon corps, maintenant que je t’ai rencontré, je ne te lâcherai plus.

Nous irons jusqu’au bout de notre vie commune…

Et quoi qu’il arrive, nous vieillirons ensemble.

(Jacques Salomé)

Lorsque l’histoire d’amour de nos masculins et féminins intérieurs suit son chemin jusqu’au bout, notre expérience de l’Amour est complète.

A présent, tout est un, le féminin coule dans le masculin et le masculin coule dans le féminin et nous pouvons aimer Inconditionnellement. Notre fontaine déborde.

GIFS OISEAUX

Le plus grand pouvoir dans cette vie est la douceur, l’intuition,  la réceptivité, la subtilité, la réactivité : ce sont les qualités dont notre monde à besoin pour pouvoir trouver des chemins nouveaux et plus sains.

Du fait que nous accueillons davantage ces qualités du féminin en nous : les hommes vont faire de même en eux – et agir à partir de cela…

« Extrait de l’éveil de la femme à la sexualité tantrique » du DR SHAKTI MARI MALAN

On ne mesure sans doute pas assez la force de la tendresse,
qui se communique de peau à peau, d’âme à âme, de cœur à cœur.
Si nous pouvions seulement être là, ralentir notre rythme,
nous mettre à l’écoute, ouvrir nos antennes les plus fines
pour percevoir les attentes, les besoins les plus subtils,
mettre dans nos mains toute l’attention et le respect
dont nous sommes capables et garder confiance
dans la danse de la vie !

Marie de Hennezel

ying yang

Choisir à partir de son pur plaisir est une expression d’individuation.

Vous ne pouvez commencer à faire confiance et suivre ce que vous aimez que si votre désir et votre volonté ne sont pas prisonniers de la conscience collective.

« La Sexualité Sacrée »

Marie Madeleine, transmis par Anamaria

Vous êtes de plus en plus nombreux à savoir que Yeshua fut mon époux bien-aimé. Vous êtes aussi de plus en plus à (re)connaître la vérité de ce que Lui et moi avons vécu. Non, je ne suis pas la prostituée dont une Eglise manipulatrice vous a parlé. Les temps sont au dévoilement et à la vérité. Et d’autres dévoilements suivront… Je suis une initiée.

Une initiée des mystères d’Isis et de sa magie sexuelle. Déjà à l’époque de Yeshua beaucoup refusaient de reconnaître à la femme sa place essentielle et sacrée. Parmi les disciples même je comptais quelques adversaires et détracteurs. Il n’en demeure pas moins que Yeshua, lui, m’a accordé ma juste place, ou, plus exactement, il a reconnu et donné au principe féminin divin, à travers moi, sa place véritable.

Ensemble, nous avons incarné ces deux principes : le masculin divin et le féminin divin. Nous avons incarné en chacun de nous le mariage intérieur de ces deux aspects, ainsi que le mariage physique du couple. Autre mensonge de l’Eglise au sujet de Yeshua : elle lui conteste une véritable existence physique, physiologique. Elle prétend qu’il s’est incarné sans connaître ce qu’elle dit être les bas aspects de l’humanité, à savoir toutes les fonctions corporelles y compris bien sûr la sexualité.

Or, tout ce qui fait la beauté et la grandeur de l’incarnation de Yeshua, c’est précisément qu’il fut un homme véritable, un être humain tout à fait authentique, jusque dans ses doutes et ses tourments.

Il a su transcender sa condition humaine pour accomplir sa mission divine, et ouvrir le chemin de lumière qu’aujourd’hui vous empruntez dans sa trace. Il est venu vous dire que Vous êtes divins, que chacun porte Dieu en lui, que chacun est Dieu.

Il est venu semer les graines de cette énergie christique qui désormais peut s’épanouir en tous ceux qui le souhaitent.
Et, bien que ses enseignements aient été déformés, il a exprimé haut et fort la vérité de la création, la vérité du Dieu Père Mère. Tout ce qui existe est issu de cette Essence divine dont les deux aspects, disons masculin et féminin, sont absolument indissociables. Et tout ce qui existe retournera à sa Source.

Pour ce retour à la Lumière originelle, il existe plusieurs chemins, plusieurs voies. Je viens vous rappeler que la sexualité sacrée est l’une de ces voies. Ce n’est d’ailleurs pas une nouveauté, plusieurs traditions l’enseignent. La différence, dans ce que je transmets, c’est précisément la place qui est faite au féminin.

« Vous trouverez davantage de précisions sur ce sujet dans le livre de Tom Kenyon et Judi Sion (le manuscrit de Marie Madeleine). »

Aujourd’hui et ici, je viens mettre l’accent sur l’approche que l’homme et la femme peuvent suivre pour se préparer à cette sexualité sacrée et la vivre pleinement. Sachez tout d’abord que la sexualité sacrée s’ancre dans ce que j’appelle la relation sacrée. Tous les humains ne sont pas capables de vivre une relation sacrée, ni une sexualité sacrée. Beaucoup de couples, à l’heure actuelle encore, restent entravés dans les anciennes énergies du couple névrotique.

Cependant, dans le cœur de ceux qui s’éveillent à la lumière, s’exprime de plus en plus la soif divine d’un Amour Vrai, tandis que les retrouvailles de Flammes jumelles se font aussi plus nombreuses dans ces temps de grand changement et d’accélération. Alors, si vous pensez être avec une personne qui aspire tout comme vous à vivre une relation sacrée et une sexualité sacrée, ces mots et leur vibration sont pour vous.

Vous n’entrerez pas du jour au lendemain dans cette dimension sacrée. Il faut au départ une volonté commune, profonde et sincère. L’Amour Vrai est un engagement.

Point de nécessité de mariage civil ou religieux pour cela. En revanche, le mariage intérieur est un préalable important*. Si vous n’avez pas réconcilié et unifié en vous le féminin divin et le masculin divin, et cela que vous soyez un homme ou une femme, n’espérez pas réaliser cette union-là avec l’autre.

Bien sûr, il est possible que ce mariage intérieur ne soit pas tout à fait achevé, mais il suffit que vous ayez engagé le processus sincèrement et en conscience pour que la relation et la sexualité sacrées deviennent possibles, dans un cheminement commun.
La sexualité sacrée, comme la relation sacrée, exige une sincérité et un respect sans faille, envers soi-même, comme envers l’autre. La confiance aussi doit être présente absolument.

Il est donc important que vous vous connaissiez bien vous-même, et que vous vous connaissiez bien mutuellement. Pour cela, parlez beaucoup ensemble. Parlez de vous, de l’amour que vous vous portez, de ce que représente pour vous la sexualité, de ce que vous souhaitez vivre ensemble. N’ayez pas de honte, surtout pas ! Livrez-vous, ouvrez votre cœur.

Je tiens à insister sur le fait que la sexualité sacrée n’est pas quelque chose de mental, cérébral et désincarné. A ceux que le mot de « sacré » pourrait rebuter, je dis ceci : nul n’est besoin d’appartenir ou d’obéir à une religion pour être dans le sacré.

Le sacré désigne simplement ce qui se réfère au mystère et à l’essence même de la Vie. Le sacré est ce qui élève l’Être, le sacré est ce qui touche à la Vérité première. La sexualité sacrée n’implique aucun sacrifice, ni aucune frustration, elle est au contraire la clé d’un épanouissement extraordinaire. Elle n’exige ni abstinence draconienne, ni renoncement à la sensualité ou au plaisir, pas plus qu’elle n’exclue l’aspect ludique de faire l’Amour.

Il n’est question que de plus grande conscience ; et de respect, de Soi comme de l’Autre, ce qui revient au même…
C’est une sexualité joyeuse, n’en doutez pas. Si vous vous sentez triste en la pratiquant c’est que vous faites fausse route, qu’il y a quelque chose que vous n’avez pas compris. Soyez vous-même, soyez vrai.

Même s’il vous semble au début que certaines choses ne sont pas compatibles avec ce que vous pensez être la sexualité sacrée, soyez vous-même et voyez comment vos émotions et vos plaisirs évoluent au fil de la pratique.

Je vous le répète encore : pas de honte, pas de culpabilité ! Quoi que l’on ait pu vous dire ou vous enseigner, ce sont deux sentiments qui vous éloignent de votre nature divine. Donc, si vous ressentez de la honte ou de la culpabilité, ne les rejetez pas, ne vous bloquez pas, acceptez-les, laissez-les passer, lâchez prise. Recentrez-vous simplement sur la Conscience et l’Amour.

Lorsque vous aurez décidé, ensemble, d’entrer dans la sexualité sacrée, accordez-vous du temps. Comme je le disais auparavant, vous n’entrerez pas du jour au lendemain dans une sexualité sacrée. A moins d’avoir étés, comme Yeshua et moi-même, préparés à vivre cela, il vous faudra du temps, de la patience et de la persévérance. De même, une fois que vous aurez commencé cette pratique, vous n’aurez peut-être pas tout le temps l’envie, au début, de faire l’amour de cette façon. Et ce n’est pas grave. La transformation s’effectuera peu à peu, en profondeur, et vous en viendrez probablement un jour à ne plus avoir du tout envie de faire l’amour autrement que de manière sacrée.

Si vous le faites cependant à nouveau, d’une manière « classique » disons, il est probable que vous en ressentirez une certaine amertume et de la tristesse. Vous devez être conscients de cela.

A présent, voyons de manière concrète comment vous  préparer à l’étreinte sacrée. Là encore, il est important de prendre son temps. Ne planifiez pas de faire l’amour avant de partir travailler ou avant une obligation quelconque. Le mieux est de ne pas vous fixer de limite de temps et de ne rien prévoir pour la suite. Préparez la pièce, imaginez même un court rituel, si vous le voulez, à pratiquer ensemble pour que la pièce devienne elle aussi un espace sacré. Allumez une bougie, de l’encens,  choisissez des fleurs, des pierres, un ou des objets que vous aimez, peu importe, pourvu que vous vous sentiez dans un lieu propice à la magie de l’amour. Préparez vos corps aussi, par un bain ou un soin particulier, afin que chacun soit bien connecté à son propre corps et à l’aise dans sa nudité. Ensuite installez vous, sur le lit si vous le souhaitez, face à face de préférence. Et commencez à vous connecter.

Pour établir la connexion entre vous, vous pouvez le faire d’abord par le regard. Regardez-vous dans les yeux, en cillant le moins possible, sans honte, sans timidité, sans fausse pudeur, regardez-vous vraiment, les yeux dans les yeux.

Puis, sans vous quitter du regard, synchronisez votre respiration. Qu’elle soit profonde et lente, respirez calmement ensemble. Il se peut qu’un sourire affleure sur vos lèvres, laissez-le s’épanouir s’il vient…Mettez ensuite vos mains face à face, sans qu’elles se touchent cependant ; laissez-les entrer en connexion par l’énergie. Faites de temps à autre une inspiration profonde, détendez-vous, savourez ce moment, ressentez-en la grâce.

Maintenez la connexion des yeux, de la respiration, de l’énergie des mains.
Si vous prenez le temps de cette connexion, elle vous donnera sans doute déjà beaucoup d’émotion et peut-être une certaine forme de plaisir aussi. Il se peut même, les premières fois, que vous ayez envie d’en rester là. Ne forcez rien, soyez à votre écoute. Après cette première étape, toujours sans contact physique, commencez à esquisser des caresses d’énergie, la main, ou les mains, à quelques centimètres du corps de votre partenaire, imaginez que vous caressez le corps éthérique de l’autre.

Vous pouvez le faire tous deux en même temps, ou bien l’un après l’autre. A ce stade-là, vous aurez sans doute envie de vous allonger l’un près de l’autre. Commencez à vous effleurer, en douceur et tout en légèreté. Autant que possible maintenez la connexion du regard et de la respiration.

Si vous en éprouvez le besoin, parlez-vous. Exprimez votre amour, vos émotions, votre plaisir, ce que vous ressentez, sans hausser le ton, que votre voix soit caresse elle aussi.

La femme peut caresser l’homme si elle en ressent l’élan, et avant la pénétration il est essentiel que l’homme caresse la femme, avec douceur, avec beaucoup d’amour et de respect, car elle est le réceptacle sacré de l’alchimie amoureuse, elle est le Graal, et pour qu’elle donne la pleine mesure de sa puissante énergie, elle a besoin de se sentir aimée, en sécurité, désirée et d’entrer déjà dans le plaisir et dans un début d’extase amoureuse. En toute confiance.

Il est évident que cela aussi peut demander du temps, avant que chacun se sente pleinement en confiance. L’homme, comme la femme arrive dans la relation avec ses peurs, ses blessures, ses croyances. Il faudra peut-être plusieurs essais avant que les deux puissent vivre pleinement les émotions et sensations que procure cette pratique d’amour sacré.

Quoi qu’il en soit, si vous ressentez par moments des blocages, un malaise, une gêne, ne vous découragez pas. Arrêtez l’expérience si nécessaire, tout en douceur également, cela va de soi, et recommencez un autre jour. Entre temps, parlez entre vous de ce qui s’est passé, de ce que vous avez vécu, de vos besoins pour que cela soit plus aisé la fois suivante.

Il se peut qu’en lisant ceci vous souriiez à l’idée de rencontrer des difficultés à pratiquer ce que je viens de décrire. Peut-être vous dites-vous que cela est bien facile après tout et que j’exagère la difficulté de la chose.

Dans ce cas demandez-vous pourquoi vous n’avez pas déjà fait l’amour de cette façon. La plupart des êtres humains ne prennent pas vraiment le temps de la connexion, ils se précipitent l’un vers l’autre plus ou moins rapidement, pensant que la gêne disparaîtra dans l’étreinte même. Avec une pénétration sans conscience, ils ne vivent l’acte sexuel qu’à un niveau basique qui ne satisfait que des instincts primaires mais ne nourrit en aucun cas l’âme et l’Etre divin qui est en eux.

Tandis que, dans la sexualité en conscience, c’est tout l’Etre qui est baigné de lumière et d’amour. L’orgasme donne alors une extase véritable, qui est un puissant nettoyage du corps physique, des corps émotionnel et mental.

En ce qui concerne l’alchimie, reportez-vous à l’ouvrage de Tom Kenyon et Judi Sion que j’ai déjà évoqué. Je ne vais pas reprendre ici le détail de la pratique et des termes techniques, car ce message-ci est plutôt destiné à ouvrir vos consciences sur ces sujets (déjà abordés par différentes traditions) et vous donner l’envie de vous y intéresser et de pratiquer.

Cela est possible aujourd’hui puisque, ce qui était hier réservé aux seuls initiés, est à présent à la portée d’un plus grand nombre. Tous ceux parmi vous dont la conscience s’éveille, appelée vers la lumière par-delà le voile…vous pouvez retrouver cette dimension perdue de la sexualité sacrée, et vos vies en seront transformées.

Pratiquer les quatre serpents, ressentir le soleil dans votre tête, la douce béatitude de l’extase, la fulgurance de l’énergie éblouissante qui emplit vos corps…

Je veux aborder ici un autre aspect, à peine effleuré dans le livre précité, mais auquel j’ai déjà fait allusion dans les messages précédents*. Il s’agit de la troisième énergie, son nom est le NUWAN.

Lorsqu’un couple pratique l’amour sacré, au moment de l’orgasme, en plus de l’extraordinaire énergie qui se libère dans les corps des deux partenaires, une troisième énergie naît de l’union des deux et fusionne au dessus d’eux.

Au début, cette énergie se dissout au bout de quelques minutes ou quelques heures. Mais si un homme et une femme pratiquent la sexualité sacrée ensemble régulièrement et dans un amour véritable, le Nuwan se stabilise progressivement et grandit jusqu’à exister réellement de façon permanente. Je vous disais : Imaginez-vous la puissance d’un tel couple ?

Les deux amoureux sont alors reliés en permanence par cette troisième énergie, véritable fruit de leur union. Et l’un comme l’autre peuvent faire appel à cette énergie quand ils le souhaitent. Ils connectent alors la puissance de l’Un, dans le mariage du masculin et du féminin divin, et celle d’une forme de Trinité.

L’énergie de l’individu est transcendée dans celle du couple et dans celle du  fruit de son Amour. L’individu est fort comme Trois ! Et je ne parle pas juste de force physique, mais de puissance de Création, de matérialisation dans l’Amour. Même éloignés géographiquement, les deux sont connectés en permanence, en pensée et dans le Cœur. Il ne s’agit pas là d’un couple fusionnel au sens romanesque du terme, il n’est plus question ici d’attachement, ni de dépendance à l’autre. Mais bien de la conscience de l’Unité, à travers le Couple-Liberté, engagé dans la relation sacrée et la sexualité sacrée.

Je dois aussi vous redire qu’avant d’en arriver à cette communion et connexion permanente, il y a diverses étapes, plus ou moins faciles à vivre. Comme je l’ai dit dans le livre, les orgasmes en général, et les orgasmes sacrés à bien plus forte raison, sont de puissants vecteurs/outils de nettoyage, tant physique, que mental et émotionnel.

Après l’extase intense il vous faudra gérer de grandes vagues d’énergie, tantôt euphorisantes, tantôt déprimantes, selon votre perception. Et tous les aspects physiques, émotionnels et du mental seront amenés à la conscience ou « à la surface », pour être transmutés.

Ce qui occasionnera parfois des confrontations entre vous deux. Pas au moment de faire l’Amour, mais ensuite, dans votre vie de tous les jours. Ne voyez pas ces confrontations comme quelque chose de décourageant ou d’inquiétant.

Bien sûr elles sont comme l’épreuve du feu, et si votre couple est basé sur une illusion, il ne résistera probablement pas à cette tension extrême. Mais dites-vous que, c’est de toute façon préférable de sortir d’une relation bancale au plus vite, si votre aspiration profonde est de vivre l’Amour Vrai.

Et si vous êtes dans l’Amour Vrai, alors vous n’avez rien à craindre de ces moments de feu purificateur, qui ne peuvent que vous rapprocher de la Vérité de vous-même et de l’autre. Ces épreuves sont là pour vous permettre de sortir de l’aveuglement de l’égo, qui vous limite dans l’expression de l’Amour sans condition.

L’égo n’est pas « mauvais » redisons-le encore,  il doit simplement être remis à sa juste place, là où il ne fait plus obstacle à la lucidité et au Soi Véritable. Vos peurs, vos blessures, vos colères, dévoilées plus clairement que jamais par la puissance révélatrice de l’énergie orgasmique, n’auront d’autre choix que de se transmuter.

Et ce qui vous permettra de transmuter au plus vite, sera précisément de vous montrer parfaitement honnête et sincère, avec vous-même, comme avec l’autre.

Si vous refusez l’expression de cette vérité, si vous vous obstinez à tricher, autant vous prévenir que ce sera terriblement _ et de plus en plus_ inconfortable, car dans ce type de relation il n’y a plus la moindre place pour les faux semblants et les compromissions.

C’est là précisément toute l’Alchimie qui découle de la Sexualité Sacrée. Retrouver l’or pur de Qui vous êtes vraiment. Comme je vous l’ai dit, c’est une des voies de la connaissance et du retour à la Lumière.

Ce n’est certes pas le choix de la facilité, c’est pourtant le choix de la félicité. Serez-vous les aventuriers de l’Amour Vrai en ces temps d’Elevation ?…

J’ai conscience que la lecture de ce message pourra susciter en vous quelques interrogations. Avec l’accord de celle à travers qui je parle/écris, je vous propose de lui adresser vos questions si vous en avez, et mes réponses pourront éventuellement faire l’objet d’un prochain message.

La seule raison pour laquelle je partage avec vous ces connaissances est la joie de vous amener, vous qui vous sentez prêts et le désirez, vers l’exaltante Lumière de l’Amour Divin.

Marie Madeleine je suis, une et multiple.

Message canalisé par Anamaria

11988290_967288736663962_140190949739678552_n

 

Namasté

Afficher l'image d'origine

 

Petit clin d’oeil de la source

Au fur et à mesure de ton éveil, à ce jour maculé d’étoiles.

Au firmament d’atomes de parcelles de particules dénuées de matière…

Tout resplendit au printemps de cette terre et les archanges se transforment en joyeux musiciens de vos voeux mélodieux d’ Amour et Plénitude de Joie.

Soyez uns avec moi et redevenez la source, le but suprême de cette vie sur  terre.

Alors vous chanterez notre louange du ciel à la terre.

de la terre à la Source mère de toute vie… ici et maintenant.

ondinedamour

Publicités

Merci et que ce moment de partage remplisse vos cellules de Lumière et d'Amour.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s